PARCC

PARCC

L’ Hôpital européen Georges-Pompidou accueille depuis le 8 septembre 2009 une nouvelle structure innovante de 4 500 m2, dédiée aux activités de recherche de haute qualité sur les maladies cardiovasculaires étroitement associées à l’activité médicale.

Le Centre de recherche de l’Hôpital européen Georges-Pompidou est une structure de recherche originale par sa composition, son organisation et son financement.

Le centre de recherche est composé de deux entités distinctes :

Le PARCC

Le PARCC (Paris-Centre de Recherche Cardiovasculaire) est une Unité mixte de Recherche, Inserm/ Université Paris Descartes dirigée par Alain Tedgui avec dix équipes dont une équipe AVENIR.

Il a une vocation internationale dans le domaine de la recherche fondamentale et translationnelle sur les maladies cardiovasculaires, à partir d’approches multiples combinant biochimie, biologie cellulaire et moléculaire, imagerie moléculaire, physiologie intégrative, pharmacologie, génétique et épidémiologie.

Le site du Centre de Recherche

Le Laboratoire de Recherches Biochirurgicales

Le Laboratoire de Recherches Biochirugicales de la Fondation Carpentier est dirigé par les Prs David Smadja et Christian Latremouille. Il a pour vocation d’accueillir des jeunes chercheurs hospitalo-universitaires ou d’autres établissements publics à caractère scientifique ou technologique pour des projets de recherche fondamentale et/ou translationelle. Les travaux de recherche portent sur l’hémostase et la thrombose, les organes artificiels, l’hémocompatibilité des biomatériaux, la thérapie cellulaire, la neuro-oncologie, l’endoscopie digestive ainsi que toutes les nouvelles techniques chirurgicales ou interventionnelles. Ce laboratoire est également la plateforme gros animal de l’université de paris.

Le site Laboratoire de Recherches Biochirurgicales de la Fondation Carpentier

L’organisation fonctionnelle du Centre a fait l’objet d’une convention quadripartite originale associant partenaires publics et privés : l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, l’Université Paris Descartes, l’Inserm et la Fondation Alain Carpentier. L’Inserm assure l’exploitation du bâtiment.

Les équipes de recherche utilisent des plateaux techniques communs : plate-forme d’imagerie avec IRM, biologie moléculaire, génomique, bio-expérimentation…

Enfin, le financement de cette opération immobilière a principalement bénéficié de contributions privées : un legs important fait à l’AP-HP par la famille Catti et une participation de la Fondation Alain Carpentier à partir de fonds issus de la recherche.

Une contribution complémentaire a été apportée par l’Université Paris Descartes, l’Inserm, la région Ile-de-France et la Ville de Paris.

Le coût total de cette réalisation s’élève à 30,5 M€ d’investissement dont 21 M€ assurés par l’AP-HP.

Le site PARCC